• Introduction

    Une introduction en la matière est de rigueur.
    On serait d'accord de dire, que les vidéos sur internet, ou nouveaux livres qui sortent des grandes éditions, fonctionnent grâce à un pilot, un sujet actuel, quelque chose qui marque et que les gens aiment entendre.
    Évidement, il va s'en dire, que l'actualité va de plus en plus vite, et les débats et problème avec.
    Et de nombreux sujets sont intéressants à traiter, et de plus en plus de personnes en parlent et diffusent leurs opinions. Et c'est là que nous sommes bien content de la liberté d'expression accordé en France notamment.
    Et je pense que chacun peut être fier de posséder la liberté de pensée. Bien que le livre de George Orwell remet en perspective cette directive.
    On pourra certes retirer les mots, mais pas leur sens.
    Mais de nos jours, il faut faire de plus en plus gaffe à l'emploi de ces derniers, car trop souvent mal interpréter, mais peut surtout donner lier à une offensive. Où avoir son opinion et le dire était le premier problème, mais de ce qu'on peut voir ici et là, c'est également de prendre en compte les différences.
    Le progrès est notoire sur une plus grande ouverte, mais ceux qui la voulaient et ces mêmes personnes qui se battent pour des droits, certains, vont se fermés au discours de d'autres et oublie la différence, et que l'opinion publique ne peut être unanime. Ce qui donne lieu à d'autres combats, et une oppression retournée.
    C'est un fait qui se constate au quotidien et qui s'affiche petit à petit à travers les réseaux sociaux.
    Les articles qui suivront feront l'objet d'un sujet précis, et des éléments qui expliquent ce sujet, mais aussi sa place actuelle, par rapport à des faits vu.
    Mais sans oublier, qu'on pourra jamais tous être objectif, on inclura toujours des sentiments et des pensées personnelle.
    Alors je ferais de mon mieux, pour pas inclure le mieux, pour pas influencer mon explication et analyse de faits concret.
    Évidement, ce que je raconte n'est pas une généralité ni une majorité, mais ni une minorité. Il sera impossible d'y débattre, mais pour autant le remarquer, c'est que ce n'est pas anodin au point de justement en parler. 

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :